Archive | En marge du master RSS feed for this section

Exposition « Plans d’intervention »

11 Fév

plans d'intervention

Communiqué de presse du 4 février 2013

 Afin de lancer de jeunes artistes, la Région Basse-Normandie expose, du 2 février au 10 mars à l’Abbaye-aux-Dames à Caen, les œuvres de cinq jeunes diplômés de l’ésam Caen/Cherbourg.

L’exposition Plans d’intervention a été organisée par la Région Basse-Normandie et l’ésam, école supérieure d’arts et médias de Caen/Cherbourg. Pour Pascale Cauchy, vice-présidente de la Région en charge de la culture, « En faisant appel à un commissaire d’exposition indépendant et en publiant un catalogue qui facilitera leur insertion dans les réseaux de l’art contemporain, la Région souhaite apporter un soutien à ces cinq artistes, Emma Bourguin, Angèle Del Campo Edouard, Makeba Gil Lopez, Renaud Jaillette et Thi Bich Van Nguyen, qui ont obtenu en mai et juin 2012 leur diplôme de 5e année (DNSEP) avec les Félicitations du jury. »

Le principe retenu par le commissaire de l’exposition, Émeline Eudes et les cinq artistes est d’occuper et de révéler les deux salles de l’Abbaye-aux-Dames qui leur sont confiées, par la présence physique des œuvres, qu’elles soient d’ordre visuel, sonore, olfactif.

« Élaborée autour des nouvelles pièces réalisées par les artistes félicités lors de leur diplôme à l’École supérieure d’art et médias de Caen-Cherbourg, l’exposition Plans d’intervention fait une incursion dans le pouvoir d’activation du réel qui émane de cette jeune création. Ainsi, dans la salle des Abbesses, Emma Bourgin et Thi Bich Van Nguyen replacent l’expérience sensible du corps au cœur de leurs dispositifs, s’adressant par les matériaux utilisés tout autant aux sens des spectateurs qu’à l’architecture du lieu. Tandis que dans la salle Robert le Magnifique, c’est l’énergie du verbe, du rythme, de l’échange et de la vie de nos corps sociaux qui est en jeu. Le panthéon trans-genre et trans-culturel dévoilé par Angèle Del Campo Edouard œuvre à la fois avec facétie et dévotion à l’exercice critique de nos conventions sociales, tout comme Miriam Makeba Gil López part à la rencontre des habitants d’un quartier dit ‘sensible’ de la banlieue de Mexico, pour dévoiler des visages, des sourires et des regards individualisés là où les médias stigmatisent une population en une image globale et stéréotypée. C’est enfin à Renaud Jaillette qu’il revient de faire sourdre en l’espace le battement de nos interrogations et peurs les mieux enfouies.

Ce projet en les murs de l’Abbaye propose ainsi de réveiller notre quotidien par des interventions où le poétique devient politique. Que la Région de Basse-Normandie soit remerciée d’accueillir en ce site historique la culture vivante d’une nouvelle génération. »

Emeline Eudes

Émeline Eudes est chargée de la coordination pédagogique du programme Artiste en milieu scolaire à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle est aussi chercheur associé dans le domaine de l’esthétique environnementale au Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (LADYSS), et rédactrice en chef de ARTnord, revue consacrée à l’art contemporain nordique et balte.

Infos pratiques :

Exposition du 2 février au 10 mars 2013

Entrée libre, tous les jours, de 14h à 18h

Abbaye aux Dames, Place Reine Mathilde à Caen

Contact presse : Caroline Monnot – Tél : 02 31 06 96 27

Exposition réalité augmentée

11 Fév

RARECTO

RAVERSO