Le conte des gueux 5 : le Geek Lafargue

17 Fév

Les yeux encore humides des mondes engloutis qu’ils avaient visités, les gueux glissèrent vers le quatrième atelier d’écriture qui leur était offert. Ils devaient pour cela se rendre dans la tanière de l’érudit geek Lafargue. Celui-ci était en charge de l' »écriture multimédia », mais bien qu’ayant été à l’avant-garde de plusieurs médias, le grand geek Lafargue ne prônait pas la nouveauté à tous crins mais les mettait en garde contre l’obsolescence des choses.  » On ne le croirait pas aujourd’hui mais dans les années 90, les Cds interactifs, c’était l’avenir. Imaginez la brièveté de cet avenir-là ». Le grand geek Lafargue s’intéressait à toutes sortes de choses, pouvant parler avec la même aisance de littérature, de programmation, de « Buffy contre les vampires » ou de l’évolution du maquillage télé en vingt ans (avant, les maquilleurs télé vous badigeonnaient de vert, maintenant, ils vont font « vous-même » en plus beau). C’était une sorte d’esprit grenier, rempli d’objets disparates… Du coup, les gueux commençaient à se sentir plus en confiance et à parler de ce qu’ils avaient envie d’écrire, de fabriquer. Le geek Lafargue les écoutait, leur donnait quelques pistes à explorer, ponctuant ses phrases d’un petit « hum » serein.

geek72gris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :